Séminaire de construction de tambour

Laurence Progin

 

Concernant les séminaires …

J’organise depuis 2008 des séminaires pour construire son propre tambour chamanique à mon domicile, un lieu calme et près de la nature. Tout d’abord avec Anne Katherine Wasserfallen qui a eu la générosité de me transmettre son savoir. Elle nous accompagne encore au jour d’aujourd’hui si le nombre de participants est supérieur à 4 personnes. Nous avons une maison relativement spacieuse permettant d’accueillir les participants pour le séminaire et pour y dormir.

Je choisis les peaux personnellement chez 2 tanneurs suisses qui travaillent de manière artisanale. Les cercles sont faits sur mesure avec du bois de hêtre à « l’étuver » par une entreprise suisse. Pour la baguette, une promenade est prévue dans la nature pour que chacun puisse trouver celle qui l’attend dans la forêt. Le tambour est donc uniquement construit à l’aide du cercle et de la peau de l’animal choisi. Concernant les ornements de votre tambour, tout est mis à disposition (perles, plumes et autres).

Les séminaires se passent sur deux jours.

Tout d’abord, la première partie du samedi consiste à prendre contact avec l’animal qui vous aura donné sa peau et à l’arbre grâce auquel vous aurez un cercle. Ensuite, la deuxième partie de la journée est celle de la construction de votre tambour et de votre baguette. Enfin, le dimanche sera uniquement consacré au « réveil du tambour ». Il y aura pour ce faire quelques explications et une cérémonie.

Pour toutes questions qui pourraient encore subsistées, vous trouverez le formulaire de contact sur la dernière page auquel je répondrai volontiers.

Me concernant …

Je suis liée au chamanisme depuis 2005 suite à un soin que j’ai eu avec une chamane extraordinaire. Celui-ci m’a permis de me retrouver (au sens propre comme au figuré) et il m’a aussi permis de me relier à nouveau avec le monde visible et invisible. J’ai effectué par la suite les stages de la FSS pour en découvrir d’avantage puis, j’ai continué avec la formation de 3 ans de la FSS.

De nature discrète, ma force vient du plus profond de moi-même et du coeur. Le son du tambour est pour moi une chose extraordinaire que je ne peux pas vraiment décrire. Je dirai qu’il me permet de me connecter à l’essence de la vie.